Connectez-vous
SenXibar.com

Opinion

Cinq nouvelles victimes de notre incurie aux Parcelles Assainies : suite et pas fin de la série noire


Jeudi 11 Mai 2017

Cinq pauvres enfants sont morts hier asphyxiés par la fumée d’un incendie d’une chambre contiguë à la leur, dans leur maison des Parcelles assainies. Il s’agit de quatre filles et d’un garçon qui viennent ainsi s’ajouter à la longue liste de personnes mortes suite à notre insouciance, cette incurie que le Maire des Parcelles assainies a évoquée hier avec beaucoup de rage.


Cinq nouvelles victimes de notre incurie aux Parcelles Assainies : suite et pas fin de la série noire
Le même jour, un ouvrier de 37 ans tombait d’un immeuble à la Rue Carnot de Dakar dans un chantier où, apparemment, les conditions minimales de sécurité ne sont pas respectées.

Bien sûr, c’est la suite de la série noire après le Daaka de Gounass, Bettenty, les incendies de marchés de grandes villes, les accidents de la route avec des chiffres records de 606 morts en 2016, avec un coût financier estimé à 77 milliards de Fcfa.

C’est qu’il y a près de 3500 de morts par an sur les routes à travers le monde selon des chiffres de l’Oms, mais le Sénégal présente cette particularité de joindre à ces victimes d’autres comme ces jeunes des Parcelles assainies dont le père est en prison et la mère absente depuis deux mois.

Comment voulez-vous que, dans ces conditions, les enfants soient en sécurité ? Impossible. C’est vrai qu’un malade mental est indexé, mais c’est une raison de plus de pointer du doigt la propension de plus en plus grandissante de notre société à abhorrer, à tout moment et en toute circonstance,  des comportements à risque.

Bien plus qu’une politique de protection civile efficace avec ses aspects prévention  et répression, c’est notre relation avec le danger qui doit faire l’objet d’une réflexion profonde.

A chaque fois qu’un drame survient  (et ils font légion), on s’en émeut et on recommence de plus bel les pratiques anciennes qui nous ont poussés dans une telle situation.

Conséquence, nous avons la plus grave catastrophe maritime de l’histoire de l’humanité, avec 2 mille morts, et cela ne nous pousse guère à revoir notre mode de vie. Les voitures de transport en commun, les charrettes et aujourd’hui les moto-Jakarta, causent des dégâts qui dépassent même les chiffres officiels.

Les autorités publiques, les municipalités s’en émeuvent, le temps d’oublier ce qui s’est passé. Et les populations de même. Les Sénégalais semblent être atteints d’une forme de malédiction avec les dangers qu’ils bravent et qui les tuent ou les blessent et d’une amnésie collective qui fait que l’on oublie et que l’on recommence.

Le cycle est infernal et rien ne semble pouvoir l’arrêter.

Cependant, ce qu’il faut savoir, c’est qu’il n’y a pas de hasard. Tous ces accidents, ces drames, ne sont que le fruit de la désorganisation de notre société en proie au règne de l’informel, partout. Tout se passe comme si nous sommes réfractaires à l’ordre et à la loi. Nous déployons plus de moyens et de stratégies à contourner la loi, les interdits, qu’à les respecter.

Au lieu de réparer un phare éteint, nous préférons rouler avec, quid à soudoyer l’agent verbalisateur sur la route. Les visites techniques sont devenues plus sévères, mais toujours contournables. D’ailleurs, dans la plupart de nos villes, les voitures de transport dites « clando » n’ont pas de visite technique.

Il fut un moment où il était plus facile de réussir le permis de conduire par la corruption que par le passage honnête au service des Mines. Et je ne suis pas sûr que la pratique ait cessé.

Il en va ainsi dans tous les domaines de notre société. Les règles existent et souvent bien écrites comme le code de la route, mais des stratégies de contournement sont toujours déployées pour éviter de les observer.

Dans ces conditions, nous ne saurons éviter les drames. Les responsabilités sont partagées. Nous sommes tous coupables et ceux chargés de faire régner la loi, les premiers.

L’autorité de l’Etat est tellement faible chez nous que les groupes de pression de toutes sortes n’admettent pas la critique dans leur secteur d’activités où les comportements à risque font légion, surtout si cela touche à la religion, l’ethnie, etc.

Alors, nous ne pouvons, pour le moment, que fermer les yeux et attendre le prochain drame…

Assane Samb




1.Posté par katy le 11/05/2017 14:41
La sensualité et la douceur de mes mains sont inégalables 77 225 28 71
Venez vous relaxer dans une ambiance tamisée retrouvez bien être et détente en compagnie de ma toute nouvelle masseuse qui débarque avec sa beauté; son charme et son professionnalisme qui est unique .Le choix d'un massage reste à votre portée . Et de toutes petites surprises juste à l'égard appelez-nous pour connaitre toutes nos prestations et nos prix. A bientôt j'espère
77 884 07 11 / 78 438 52 78

2.Posté par Maitre kadja le 11/05/2017 18:15
Médium voyant, maître marabout , grande célébrité occulte, 40 ans d’expérience .
Grand spécialiste des problèmes affectifs:
Amour
Retour définitif de l’être aimé
Crise conjugale
Problème familial
Déception de couple
Trahison
Protection contre les esprits de la démence et du vice
Malchance conjugale.
Désenvoûtement d'amour
Union rapide
Cas désespéré de retour d'affection
Impuissance sexuelle
Maître Suprême AMANGBE mettra tout son savoir faire pour vous donner une meilleur satisfaction. Déplacement possible

et travail par correspondance.
N’attendez pas que votre problème s'aggrave, il y a des solutions pour chaque problème.
N'attendez pas qu'il vous quitte, n'attendez pas qu'une autre personne lui jette un sort d'amour.
Soit la fondation de votre relation.
N’hésitez pas à me contacter même s’il s'agit d’une simple question. Mon plaisir est d’aider ceux qui en on vraiment besoin.
Travail rapide et discret, résultat 100% garantit.
Magie blanche retour d'affection, travaux vaudou pour retour d'affection
Je vous propose mes services. Je suis ouvert à toute discutions et inquiétude si vous en aviez. Votre satisfaction fera mon

plaisir.
Mes domaines de compétence:
- Voyance ésotérisme
- Travaux Occulte
- Retour d'affection général
- Vaudou et de Maraboutage Africain
- Récupération d'un ex par la magie
- Retour d'affection et mariage
- Rapprochement amoureux
- Ensorcellement d'amour
- Ensorcellement pour fidélité de partenaire
- Magie blanche pour garder votre foyer
- Magie blanche pour empêché l'infidélité
- Magi...

Nouveau commentaire :
Facebook


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 8 Juin 2020 - 02:42 Black Lives Matter? Par Mame Ngoundja

Senxibar | SenArchive | Sen Tv | Flash actualité - Dernière minute | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Chronique | Faits Divers | Opinion | International | Sciences et Santé | Médias | Ils l'avaient dit | Emploi | Ramadan | Perdu de vue | Echos du tribunal | A la une | Achaud | resultats2012 | JOB | Theatre







Seneweb L'Observateur
Le Soleil WalFadjri
Pressafrik Ferloo
Dépêches APS plus221
Xibar.net Reussir Mag
Le Populaire Ruepublique
Penthionet Expressnews
Leral Net Sunuker
Sen24heures Le Peuple
Ouestaf Apanews
Yekini.com Sununews
La Gazette Bitimrew
Nettali.net FaceDakar
Dakarfoot Dakar Matin
Amwsentv L'Office