Connectez-vous
SenXibar.com

Politique

Trafic de passeports diplomatiques au sommet : Quand l'institution peine à mettre fin à la "pagaille"


Vendredi 17 Septembre 2021

"Macky met fin à la pagaille". C'est ainsi que titrait un site en parlant de la décision du Président Sall de mettre en place de nouveaux passeports diplomatiques. La décision avait été saluée par plus d'un parce qu'en réalité, il existait une pagaille qui entourait l'obtention de ce document de prestige. La Présidence détenait dès lors l'exclusivité dans l'octroi de passeports diplomatiques. Qu'en est-il aujourd'hui ? Seneweb lève le coin du voile sur le vers qui infecte un document aussi prestigieux, aujourd'hui détourné de ses objectifs.
 
Les libéraux à l'origine du mal ?
 
Une source révèle qu'à l'arrivé de Macky Sall au pouvoir, "près de 3000 passeports diplomatiques étaient en circulation". En 2012, Serigne Mbaye Thiam, l'actuel ministre de l'Eau et de l'Assainissement déclarait ceci : "Lorsque nous avons pris fonction (depuis avril), nous avons constaté qu'il y avait plus de 35 000 passeports diplomatiques qui étaient en circulation détenus par des Sénégalais". Un chiffre qui en dit long sur le degré de banalisation de ce papier qui pourtant n'est réservé qu'aux membres du Sénat, de l'Assemblée nationale, du Conseil Économique, social et environnemental, aux diplomates (conseillers des affaires étrangères et chanceliers), les hauts magistrats (Président de la Cour suprême, du Conseil d'Etat…) ainsi que les fonctionnaires sénégalais en service dans les organisations internationales.
 
Plus loin, on se souvient de l'accrochage entre le Président Wade et l'actuel président de l'Assemblée nationale, Moustapha Niass au sujet des "passeports chinois". "En tant que ministre des Affaires étrangères, il avait ouvert un bureau consulaire à Hong Kong pour vendre des passeports aux Chinois. Un jour, les Français se sont réveillés et ont trouvé le cadavre d'une Chinoise dans la Seine qui avait par-devers elle un passeport diplomatique sénégalais. La presse sénégalaise en a parlé. Moustapha Niasse vendait des passeports à des Chinois qui voulaient se rendre aux États-Unis ou ailleurs. Il l'a reconnu. Il n'a pas reversé l'argent au Trésor. Je lui demande seulement de rapporter la preuve. Et quand on lui demande cela, il dit qu'aux États-Unis on vend des passeports", expliquait le Abdoulaye Wade dans un article paru dans Le Quotidien.
 
En réponse à ce dernier, Niass accusait Wade d'avoir vendu des passeports diplomatiques à la famille de Jonas Savimbi. Il était même prêt à présenter ces passeports devant un Tribunal.
Le constat fait, au temps, était que des tiers ne détenant aucune légitimité encore moins une légalité se retrouvaient être détenteurs du précieux sésame. Il s'agit surtout de personnes issues de familles religieuses ou proches d'un détenteur. La décision du Président Sall de faire du nettoyage semble être contrebalancée par sa décision en 2012 d'octroyer aux épouses des parlementaires, le précieux sésame. On comprend aisément donc que les députés mis en cause aujourd'hui se retrouvent mariés à près d'une vingtaine de femmes.
 
Un passeport sénégalais "0 pass" ?
 
Le passeport sénégalais ne présente pas beaucoup de possibilités. D'après un classement 2021 des passeports les plus puissants du site Passeport index, le Sénégal occupe la 68ème place ex aequo au niveau mondial et la 28ème en Afrique. En vrai, seuls 31 pays n'exigent pas aux Sénégalais un visa. Et il s'agit essentiellement de pays africains comme le Bénin, le Burkina, le Cap-Vert, le Mali, la Mauritanie entre autres. Parmi les pays qui exigent un visa, 138 le demandent avant l'embarcation à Dakar et 29 le demandent à l'arrivée. Ce qui représente surtout une taxe. Toujours dans le classement, on observe que seuls trois pays africains offrent la possibilité de voyager dans plus d'une centaine de pays sans avoir besoin d'un visa. Il s'agit des Seychelles, de l'Île Maurice et de l'Afrique du Sud. Autre outil de mesure, les points de mobilité. Il s'agit d'une courbe comparative des possibilités du passeport sénégalais entre 2015 et 2021. Il en ressort qu'entre 2015 et 2016, il y a eu une chute qui va être rectifiée jusqu'à atteindre 64% en 2019. Les possibilités de voyager avec le passeport sénégalais sans un visa vont encore connaitre une chute avec l'arrivée de la Covid-19.
 
Ce scandale au sommet pourrait rajouter une couche à la méfiance de certains pays comme les États-Unis qui déjà avaient pris en 2017 des mesures allant dans le sens de demander aux titulaires de ce type de passeports un visa. En outre, l'Union Européenne voulait voter une loi qui obligerait les Sénégalais même détenteurs de passeports officiels de chercher un visa pour fouler le sol européen. Une procédure qui allait aboutir n'eût été l'intervention de l'Espagne.
En réalité, ce genre de scandale "porte atteinte à la respectabilité du document et pourrait retarder le travail des véritables diplomates", confie à Seneweb René Massiga Diouf, docteur en Science Politique et Relations Internationales. Car poursuit-il, "le passeport diplomatique représente l'identité même du pays l'ayant conçu pour ses officiels".
 
Au-delà de la désacralisation de ce précieux document, on assiste aussi à une banalisation de l'Institution que représente l'Assemblée Nationale. Le pouvoir législatif est au cœur du fonctionnement du pays puisque votant les lois. Si donc aujourd'hui des parlementaires se retrouvent plongés dans un scandale dû à un privilège que leur confère leur position, c'est à se demander si l'Institution n'est pas dégrisée. En attendant de connaitre les degrés d'implication des députés Boubacar Biaye et Mamadou Sall dans cette affaire, il urge selon le docteur Diouf de "revenir à l'esprit de la réforme du président Macky et de limiter l'octroi du passeport diplomatique à ceux qui en ont réellement besoin". En outre, il convient de "dépolitiser" l'affaire pour plus de rationalité. Le docteur va jusqu'à proposer la mise en place d'une instance qui se charge du processus de concession du passeport diplomatique.

aadkr


Nouveau commentaire :
Facebook

Senxibar | SenArchive | Sen Tv | Flash actualité - Dernière minute | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Chronique | Faits Divers | Opinion | International | Sciences et Santé | Médias | Ils l'avaient dit | Emploi | Ramadan | Perdu de vue | Echos du tribunal | A la une | Achaud | resultats2012 | JOB | Theatre







Seneweb L'Observateur
Le Soleil WalFadjri
Pressafrik Ferloo
Dépêches APS plus221
Xibar.net Reussir Mag
Le Populaire Ruepublique
Penthionet Expressnews
Leral Net Sunuker
Sen24heures Le Peuple
Ouestaf Apanews
Yekini.com Sununews
La Gazette Bitimrew
Nettali.net FaceDakar
Dakarfoot Dakar Matin
Amwsentv L'Office