Connectez-vous
SenXibar.com

Société

Trafic de bois au Sénégal: deux Français cités dans une affaire


Samedi 25 Avril 2020

Trafic de bois au Sénégal: deux Français cités dans une affaire

Dans l’histoire du trafic de bois rose coupé au Sénégal et exporté depuis la Gambie vers la Chine, deux Français sont cités. Ils sont liés à une société accusée d’avoir exporté illégalement 315 000 tonnes de ce bois précieux de Casamance. Fait inédit, l’un d’eux fait partie du ministère français de l’environnement.

Le bois de rose coupé en Casamance était exporté vers la Chine depuis le port de Banjul avec « la complicité de l’ancien président gambien Yaya Jammeh », rapporte le site internet français Le Point Afrique. Les retombés financières permettaient de financer le mouvement séparatiste MFDC.

En juin 2019, l’ONG Trial International a dénoncé ce trafic auprès du ministère public de la Confédération Suisse à Berne. Mais, la justice helvétique prenant apparemment son temps pour se saisir du dossier, Trial International a alerté la presse en mars 2020.

Ainsi selon les informations du Point Afrique, l’enquête a connu des avancées significatives, en Gambie, depuis la chute Yahya Jammeh, contraint de fuir son pays en 2017, après sa défaite aux élections présidentielles. Et d’autres noms apparaissent, comme ceux de Dragos Buzaianu, le neveu de Nicolae Bogdan Buzaianu, directeur de l’entreprise Westwood, exportatrice du bois de rose, soupçonné d’avoir abattu illégalement, entre 2014 et 2017, des milliers de tonnes de bois précieux, et du Français Anthony Panetta, administrateur de l’entreprise.

Qui sont-ils ?

Ils auraient reconnu que « la majorité du bois exporté depuis la Gambie provenait de la Casamance, dans le sud du Sénégal ». Devant la commission d’enquête, qui se penche sur les agissements de Yahya Jammeh, Anthony Panetta a admis qu’il « traitait » avec un haut responsable militaire, proche de l’ancien président. En clair, il effectuait des versements en liquide ou par virement bancaire à un chef militaire.

L’autre Français cité dans l’affaire est Gabriel Akram Nakhleh. Il a intégré le cercle qui gérait « les affaires courantes de Westwood et mis la pression sur les acteurs locaux du commerce de bois pour qu’ils exportent leur production via Westwood », note Le Point Afrique qui cite RFI.

Si Anthony Panetta ne mentionne pas ses coordonnés, en revanche, Gabriel A. Nakhleh, très visible sur les réseaux sociaux, se présente sur LinkedIn comme « Navy officer at Ministère de l’Environnement » et se déclare domicilié à Monaco. Simple coïncidence ? Le Suisse Nicolae Bogdan Buzaianu s’est longtemps présenté comme le consul honoraire de Gambie dans la principauté. Interrogé sur les missions dévolues à Gabriel A. Nakhleh par le Point Afrique, le ministère français de la Transition écologique et solidaire (le nom actuel de l’ancien ministère de l’Environnement) a répondu le 22 avril que « M. Nakhleh, après plusieurs années de disponibilité, a été réintégré dans les effectifs de la Transition écologique et solidaire en février 2019 en tant qu’administrateur des affaires maritimes (statut militaire) puis, compte tenu d’éléments liés à une enquête en cours, a été suspendu depuis le 25 octobre 2019 ».


aadkr


Nouveau commentaire :
Facebook

Senxibar | SenArchive | Sen Tv | Flash actualité - Dernière minute | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Chronique | Faits Divers | Opinion | International | Sciences et Santé | Médias | Ils l'avaient dit | Emploi | Ramadan | Perdu de vue | Echos du tribunal | A la une | Achaud | resultats2012 | JOB | Theatre


Article n°51961

27/05/2020





Seneweb L'Observateur
Le Soleil WalFadjri
Pressafrik Ferloo
Dépêches APS plus221
Xibar.net Reussir Mag
Le Populaire Ruepublique
Penthionet Expressnews
Leral Net Sunuker
Sen24heures Le Peuple
Ouestaf Apanews
Yekini.com Sununews
La Gazette Bitimrew
Nettali.net FaceDakar
Dakarfoot Dakar Matin
Amwsentv L'Office