Connectez-vous
SenXibar.com

Politique

Ralliement, critiques, audit de Mimy Touré, Idrissa Seck se défend


Jeudi 19 Novembre 2020

Idrissa Seck, le nouveau président du Conseil Economique Social et Environnement a officiellement pris ses fonctions ce jeudi. Il a affirmé lors de la cérémonie d’installation que son action et sa réflexion vont porter sur les difficultés des populations. Idrissa Seck en a également profité sur apporter des réponses sur la polémique suscitée par son entrée dans le nouveau gouvernement et la mission de vérification sur la gestion de son prédécesseur.

« Je réaffirme que dans l’exécution de cette mission qui m’a été confiée par le chef de l’Etat, mes oreilles et mon cœur seront toujours ouvert à la vérité et aux idées novatrices et constructives pour le développement socio-économique de notre très cher Sénégal.», C’est en ces termes que Idrissa Seck, le nouveau patron du Conseil Economique Social et Environnemental Seck a d’emblée promis le nouveau patron du Conseil Economique Social et Environnemental. 

Il a également précisé avoir reçu des directives du chef de l’Etat pour entamer en urgence des reflexions sur la problématique de l’emploi des jeune, le phénoméne de l’émigration clandestine, les problémes liés aux innondations et la gestion des ressources naturelles du pays.

Idrissa Seck s’est retrouvé sous une vague de critiques aprés son railliement, a profité de la cérémonie pour répondre à ses détracteurs.

«A nos compatriotes qui s’interrogent légitiment légitimement sur le fondement de ma décisoon de répondre à l’Appel du président Macky Sall, je leur dis ceci: « Face à certaines circonstances historiques, il faut dépasser l’attitude vaine du spectateur stérile. Il faut dépasser l’attitude de la résignation et de l’exigence sans cause. Lorsque la nation a besoin de ses fils, ces derniers, à l’image du soldat et du policier prêt à risquer leur vie, doivent répondre à cet appel. Il faut agir au bénéfice exclusive de cette nation.», a-t-il répliqué. 

Idrissa Seck qui a réaffirmé avoir retrouvé sa complicité avec le chef de l’Etat a ajouté : « La compétition électorale de 2019 est derrière nous. Le contentieux qui en est issu a été éteint par l’ouverture du dialogue national et le résultat remarquable qu’il a produit… « Man ak mom kom Mbourok Sow », a lancé la quatriéme personalité de la république. 

S’agissant de la polémique sur l’audit qu’il aurait commandé sur la gestion de l’ancienne de son prédécesseur, Mimy Touré , Idrissa Seck a apporté des éclairages. Il soutient n’avoir jamais eu l’intention de fouiller la gestion de Mimy Touré. «Je n’ai même pas ce temps. Mais dans la logique normale des choses, et dans le soucis de bien accomplir la mission qui m’a été assignée par le chef de l’Etat, il était impératif de faire un état des lieux sur la situation de l’institution. Voilà ce qui explique la mission de vérification », a précisé Idrissa Seck.
 

 

aadkr


Nouveau commentaire :
Facebook

Senxibar | SenArchive | Sen Tv | Flash actualité - Dernière minute | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Chronique | Faits Divers | Opinion | International | Sciences et Santé | Médias | Ils l'avaient dit | Emploi | Ramadan | Perdu de vue | Echos du tribunal | A la une | Achaud | resultats2012 | JOB | Theatre







Seneweb L'Observateur
Le Soleil WalFadjri
Pressafrik Ferloo
Dépêches APS plus221
Xibar.net Reussir Mag
Le Populaire Ruepublique
Penthionet Expressnews
Leral Net Sunuker
Sen24heures Le Peuple
Ouestaf Apanews
Yekini.com Sununews
La Gazette Bitimrew
Nettali.net FaceDakar
Dakarfoot Dakar Matin
Amwsentv L'Office