SenXibar

Sen Revue de presse

Presse-revue: Les journaux anticipent sur la reprise du procès de Khalifa SALL


Lundi 12 Février 2018

Les quotidiens parvenus lundi à l’APS repartent de plus belle sur l’affaire khalifa Sall, avec la reprise du procès de l’édile de Dakar, sujet qui contribue à mettre enexergue la politique à travers les colonnes des journaux.

"La Caisse d’avance n’est pas un fonds politique", affiche à la sa Une Le Soleil, sous la forme d’une précision, se fondant sur un décret datant du 14 août 2003 et censé mettre fin à une polémique liée au procès du maire de Dakar Khalifa Sall.

Les avocats de l’édile, poursuivi pour malversations présumées portant sur 1,8 milliard de francs CFA, font valoir que les sommes incriminées relèvent de fonds politiques, dans le cadre de la gestion de la "Caisse d’avance" de la mairie de Dakar.

La signature de ce décret, sous l’ère Abdoulaye Wade, "soumet la caisse à la vérification de tous les corps de contrôle de l’Etat comme le stipule" son article 13 "qui impose également aux régisseurs de procédures des pièces justificatives. Ce qui devrait clore le débat", estime Le Soleil.

"Le décret qui atomise la défense de Khalifa Sall", souligne également Libération, selon lequel le maire de Dakar "évoque des fonds politiques qui échappe à tout contrôle, mais le décret 2003-657 du 14 août 2003 relatif aux régies et recettes et aux régimes d’avance de l’Etat affaiblit sérieusement sa défense".

Il "permet même de comprendre l’usage du faux présumé pour couvrir les décaissements", ajoute Libération, affirmant que deux faits "sont constants dans l’affaire Khalifa Sall : il y a eu de l’utilisation de fausses factures de riz et de mil portant entêtes du GIE Tabaar pour tenter de justifier des sommes remises au maire, mensuellement".

Au regard de cette situation, personne "n’osera plus dilapider les ressources d’une régie d’avance", le procès Khalifa Sall devant jouer un rôle dissuasif, laisse entendre le porte-parole du gouvernement Seydou Guèye, dans un entretien accordé au quotidien L’Observateur.

S’agissant du déroulement de ce procès prévu pour reprendre lundi et dont l’audience préliminaire, date du 13 décembre dernier, a été suivie de plusieurs reports, Walfquotidien note que l’ancien Premier ministre Idrissa Seck ne sera pas cité à titre de témoin.

"Finis les témoignages au procès Khalifa Sall, place ce lundi à la suite de l’interrogatoire des prévenus, avant les plaidoiries", écrit le journal, avant d’ajouter : "Témoin dont la déposition était très attendue, Idrissa Seck ne sera pas de la partie, parce que le Tribunal n’a pas respecté le calendrier réaménagé à cause de la longueur de l’interrogatoire des prévenus".

Le quotidien Vox Populi, tout à sa ligne, rend compte de faits insolites liés à cette affaire, à savoir des "cas de transe et malaise qui secouent le procès" de l’édile de la capitale sénégalaise. "Des partisans de Khalifa tombent en transe, des avocats victimes de malaise", écrit le journal, précisant que Mes Doudou Ndoye, Yérim Thiam et Coré Clédor Ly "parmi les victimes du phénomène".

Pour le reste, la pure actualité politique prédomine, avec notamment l’annonce de la suspension de responsables et militants de la Ligue démocratique (LD), dont l’ancien ministre Mamadou Ndoye, ex-secrétaire général de cette formation de la gauche sénégalaise.

"Le Bureau politique de la Ligue démocratique (LD), réuni samedi dernier en session extraordinaire, a suspendu 19 camarades parmi lesquels Mamadou Ndoye et Cheikh Guèye", écrit le quotidien Enquête. "La LD, la déchirure", affiche ce journal.

Le Quotidien confirme que "Mamadou Diop et 18 autres de la LD-Debout (ont été) suspendus" par le bureau politique de la LD. "C’est la section APR de la LD qui nous a suspendus", réagit Souleymane Cissé, coordonnateur de la LD-Debout, à la Une du quotidien L’As.

Dans le même temps, L’As annonce que d’anciens rewmistes, du nom du parti Rewmi de l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, rejoignent le camp présidentiel, alors même que de l’avis de Walfquotidien, "un boulevard" semblent s’ouvrir pour l’ancien maire de Thiès, avec la mise hors jeu, selon le journal, de Karim Wade et Khalifa Sall.

"L’absence probable de Khalifa Sall et Karim Wade de la prochaine présidentielle fait jubiler dans les travées du pouvoir. Seulement, écrit le journal, la nature ayant horreur du vide, le boulevard pourrait bien profiter à un Ovni nommé Idy", diminutif de l’ancien Premier ministre et président du parti Rewmi.

APS



AAD Senxibar



1.Posté par KIA le 12/02/2018 14:20
EN PROMO JUTE 8000 FCFA VOTRE BIEN-ÊTRE AU BOUT DE NOS DOIGTS. Sensation forte. ..Abandonnez-vous entre nos mains expertes Avec ou sans rendez-vous. Du lundi au Dimanche de
Voici nos offres PROMO AMINA MASSAGE

massage intégrale tout le corps 8000 fcfa

massage sénégalaise 10000 fcfa

massage americain 15000 fcfa

massage + epilation 15000 fcfa

massage 4 mains 20000 fcfa

massage gommage et savonnage 20000fcfa

massage à domicile ou hotel 25000 fcfa
Chaque séance est synonyme de plaisir et de satisfaction
NB : HALLUCINEZ!!!
PROMO EXCEPTIONNEL: 8.000F POUR UNE SÉANCE DE MASSAGE.
SEULES DANS NOTRE VILLA, discret et bien équipé. nous vous transporterons dans l'univers secret du massage que nous détenons. nous comblerons vos attentes et envies les plus folles.
CHOISISSEZ PARMI NOS 4 NOUVELLES MASSEUSE.

TEL 77 665 65 52 / 77 616 13 71

2.Posté par Dossou le 12/02/2018 22:46
RETOUR AFFECTIF RAPIDE DE L'ÊTRE AIME
Les blessures d'amour font très mal si bien qu'on arrive pas souvent à oublier. Alors en amour, il vaut mieux prévenir que guérir. mais comme le malheur ne prévient pas,voici quelques solutions du puissant Maitre Marabout DOSSOU pour vous aider à retrouver votre sourire en cas de problèmes d'amour,retour d'affection,attirance et autres...
les rituels d'amour et de retour d'affection du maitre marabout DOSSOU
* Retour de l' être aimé
* Rapprochement affectif
* Magie rouge, Magie blanche, Magie noire pour l'amour
* Jeter un sort pour le retour de l'amour perdu
* Médium Marabout, rencontrer l'amour
* Mage spécialiste de l'amour
* Envoutement, desenvoutement d'amour
* Retour d'affection rapide et sans délais
* Rituel pour faire regretter quelqu'un suite à un acte posé ou dispute
NB:les rituels d'amour et de retour d'affection du maître marabout DOSSOU peuvent être fait à distance ou par déplacement

CONTACT MAITRE DOSSOU
E-mail personnel : dahvaudounon@live.fr
Tel ou whatsapp : +229 68 60 11 72
Site web: https://www.medium-voyant-retour-affectif.com/

Nouveau commentaire :

Senxibar | SenArchive | Sen Tv | Flash actualité - Dernière minute | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Chronique | Faits Divers | Opinion | International | Sciences et Santé | Médias | Ils l'avaient dit | Emploi | Ramadan | Perdu de vue | Echos du tribunal | A la une | Achaud | resultats2012 | JOB | Theatre







Seneweb L'Observateur
Le Soleil WalFadjri
Pressafrik Ferloo
Dépêches APS plus221
Xibar.net Reussir Mag
Le Populaire Ruepublique
Penthionet Expressnews
Leral Net Sunuker
Sen24heures Le Peuple
Ouestaf Apanews
Yekini.com Sununews
La Gazette Bitimrew
Nettali.net FaceDakar
Dakarfoot Dakar Matin
Amwsentv L'Office