Connectez-vous
SenXibar.com

Société

Pollution : Dakar et sa banlieue sous un nuage de poussière !


Mercredi 17 Février 2021

La qualité de l’air est mauvaise, mercredi, dans la capitale sénégalaise et sa banlieue qui sont envahies, par un nuage de poussière, a constaté Lesoleil.sn. Selon André Dioh du Centre de gestion de la qualité de l’air (CGQA) de la Direction de l’environnement et des établissements classés, il s’agit d’une pollution d’origine anthropique venue du désert du Sahara. Mais il faut noter que la situation est alarmante dans les rues de Dakar où la visibilité est réduite. Ce cocktail de poussière et pollution constitue un calvaire pour certains Dakarois.

« Cela me gêne pour tout, la respiration, les yeux, tout mon corps. C’est dur, c’est trop dur », se plaint Ndeye Fatou, asthmatique. L’air abattue, cette habitante des Maristes recommande aux personnes sensibles, enfants et seniors, de limiter leurs déplacements, et d’éviter le sport en plein air. « C’est très risqué, chacun doit prendre ses précautions », ajoute cette mère de famille, qui attend impatiemment un bus de transport.

Moussa, lui, travaille dans une station de service. « Là, dans ma gorge, je sens bien que j’avale de la poussière. Regardez mes habits, ils sont déjà tout sales alors que ce n’est que le début de la journée qui s’annonce difficile », dit-il, se rappelant ainsi la tempête de sable qui s’était emparée de la capitale, l’année dernière, à la même période.

Exactement, les 26 et 27 février 2020, les concentrations moyennes horaires de PM10 avaient dépassé 750 microgrammes par mètre cube et les PM2,5 avoisinent les 100 microgrammes par mètre cube, selon les prévisionnistes du CGQA, qui indiquaient que les poussières désertiques en provenance du Sahara constituent le principal facteur aggravant de cette dégradation de la qualité de l’air.

« Avec le Coronavirus, certains Sénégalais refusent toujours de porter leurs masques, mais je pense qu’il faut porter les masques et que ceux-ci soient bien ajustés pour se protéger de cette poussière », conseille notre interlocuteur.

Le Docteur Aliou Niang du service pneumologie de l’Hôpital de Fann de Dakar estime que cette vague de poussière peut avoir des conséquences néfastes sur la santé des personnes qui souffrant de problèmes respiratoires. Il a appelé ces personnes exposées à éviter les déplacements inutiles et à porter leurs masques. 

 


 


 



aadkr


Nouveau commentaire :
Facebook

Senxibar | SenArchive | Sen Tv | Flash actualité - Dernière minute | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Chronique | Faits Divers | Opinion | International | Sciences et Santé | Médias | Ils l'avaient dit | Emploi | Ramadan | Perdu de vue | Echos du tribunal | A la une | Achaud | resultats2012 | JOB | Theatre







Seneweb L'Observateur
Le Soleil WalFadjri
Pressafrik Ferloo
Dépêches APS plus221
Xibar.net Reussir Mag
Le Populaire Ruepublique
Penthionet Expressnews
Leral Net Sunuker
Sen24heures Le Peuple
Ouestaf Apanews
Yekini.com Sununews
La Gazette Bitimrew
Nettali.net FaceDakar
Dakarfoot Dakar Matin
Amwsentv L'Office