SenXibar

Economie

Pierre Ndiaye, directeur général de la planification et des politiques économiques: "Malgré la phase I du PSE, les difficultés demeurent"

«LE PAYS RESTE CONFRONTÉ A UNE INEFFICACITÉ DES INVESTISSEMENTS PUBLICS»


Mardi 8 Mai 2018

Pierre Ndiaye, directeur général de la planification et des politiques économiques: "Malgré la phase I du PSE, les difficultés demeurent"

L'atelier de formulation de la stratégie du Pse phase II 2019-2023 c’est ouvert à Dakar ce lundi 7 mai 2018. Venu présider la rencontre, Pierre Ndiaye, directeur général de la planification et des politiques économiques, représentant d’Amadou Bâ, ministre de l’Economie, des Finances et du Plan  explique: « Si nous voulons réussir le pari de l’émergence, nous devons, entre autres, mettre l’accent sur l’accumulation du capital humain, le relèvement de la productivité totale des facteurs, la résilience des populations face aux effets du changement climatique, la promotion de l’équité et l’égalité de genre, la recherche et l’innovation, la gouvernance dans toutes ses dimensions et la lutte contre la pauvreté. De ce point de vue, je vous invite à scruter tous les leviers à actionner pour un Sénégal émergent en 2035 », fait-il savoir aux experts qui doivent réfléchir sur un Sénégal émergent à l'horizon 2035.

Car selon lui, malgré la phase I du Pse, les difficultés demeurent. « Le pays reste toujours confronté, entre autres, à une inefficacité des investissements publics, à une faible valorisation du capital humain, à la faible sophistication des produits exportés, à la problématique de l’emploi des jeunes, à la persistance de la pauvreté, à l’insuffisance du financement privé dans les projets de type PPP, à la complexité du système fiscal ainsi qu’au déficit d’infrastructures de qualité et participant à la chaîne de valeurs malgré les efforts fournis », reconnait le directeur général de la planification et des politiques économiques, au ministère de l’Economie, des Finances et du Plan.

L’objectif de cet atelier est d’apporter des solutions pour permettre d’atteindre l’émergence d’ici 2035, dit-il. « Ces contraintes identifiées, justifient, en partie, la tenue de cet atelier pour déterminer les défis, les objectifs stratégiques et les effets attendus pour renforcer l’amélioration du bien-être des populations, gage d’une stabilité et d’une justice et cohésion sociales

SENEWEB


AAD Senxibar


Nouveau commentaire :

Senxibar | SenArchive | Sen Tv | Flash actualité - Dernière minute | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Chronique | Faits Divers | Opinion | International | Sciences et Santé | Médias | Ils l'avaient dit | Emploi | Ramadan | Perdu de vue | Echos du tribunal | A la une | Achaud | resultats2012 | JOB | Theatre







Seneweb L'Observateur
Le Soleil WalFadjri
Pressafrik Ferloo
Dépêches APS plus221
Xibar.net Reussir Mag
Le Populaire Ruepublique
Penthionet Expressnews
Leral Net Sunuker
Sen24heures Le Peuple
Ouestaf Apanews
Yekini.com Sununews
La Gazette Bitimrew
Nettali.net FaceDakar
Dakarfoot Dakar Matin
Amwsentv L'Office