SenXibar

Flash actualité - Dernière minute

- PORTRAIT: Moussa WAGUÉ, l'ex-recalé entre dans l'histoire


Lundi 25 Juin 2018

Le latéral droit a inscrit son nom dans les annales de la Coupe du Monde en devenant le plus jeune buteur africain de l’histoire des phases finales - Retour sur un parcours sinueux


Moussa Wagué était certainement le moins connu des joueurs de la sélection sénégalaise avant la Coupe du Monde 2018, mais les choses ne devraient pas rester longtemps en l’état. Auteur du second but des Lions de la Teranga, finalement rattrapés par le Japon (2-2), l’arrière droit du KAS Eupen fait montre d’un enviable sens de l’initiative dans son couloir droit, où il a supplanté l’expérimenté Lamine Gassama. Prompt à se porter aux avant-postes, l’ancien de l’Académie Aspire s’est trouvé idéalement placé dans la surface pour reprendre l’excellent centre rasant de son compère du couloir gauche Youssouf Sabaly.

Du droit, le natif de Bignona en Basse-Casamance (sud du pays) ne laissa aucune chance à Eiji Kawashima alors qu’il était excentré ! Un but qui s’avérera insuffisant pour donner la victoire aux Lions mais permettra à son auteur d’entrer dans les annales de la Coupe du Monde. Avec cette réalisation à la 71e minute, le latéral sénégalais est en effet devenu à l’âge de 19 ans et 8 mois le plus jeune buteur africain de l’histoire du Mondial.

WAGUÉ, UNE SURPRISE POUR DE NOMBREUX OBSERVATEURS

Deuxième joueur de moins de 20 ans à marquer dans cette édition 2018 après Kylian Mbappé, Moussa Wagué peut savourer sa revanche sur un début de carrière marqué par un gros traumatisme sportif. Le 12 décembre 2015, l’adolescent faisait partie de l’équipe olympique sénégalaise éliminée sur le fil de la course aux JO de Rio par son homologue sud-africaine. Pire, il avait raté un penalty provoqué par son coéquipier Ismaïla Sarr, à quelques minutes du coup de sifflet final. Moins de trois ans plus tard, les deux recalés ont réussi leurs débuts en Europe et se partagent le flanc droit du onze sénégalais en phase finale de Coupe du Monde.

Mais si ce rang de titulaire était attendu dans le cas du Rennais, il a surpris bien des observateurs concernant le sociétaire d’Eupen. Cet ex-demi-finaliste de la Coupe du Monde des moins de 20 ans (c’était en 2015) n’a pas déçu son sélectionneur depuis. Coupable sur la première égalisation japonaise, Wagué a su se rattraper par la suite. Et de quelle manière !




Nouveau commentaire :

Senxibar | SenArchive | Sen Tv | Flash actualité - Dernière minute | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Chronique | Faits Divers | Opinion | International | Sciences et Santé | Médias | Ils l'avaient dit | Emploi | Ramadan | Perdu de vue | Echos du tribunal | A la une | Achaud | resultats2012 | JOB | Theatre




1 sur 17



Seneweb L'Observateur
Le Soleil WalFadjri
Pressafrik Ferloo
Dépêches APS plus221
Xibar.net Reussir Mag
Le Populaire Ruepublique
Penthionet Expressnews
Leral Net Sunuker
Sen24heures Le Peuple
Ouestaf Apanews
Yekini.com Sununews
La Gazette Bitimrew
Nettali.net FaceDakar
Dakarfoot Dakar Matin
Amwsentv L'Office