Connectez-vous
SenXibar.com

Senxibar

La Direction des Assises nationales salue la « maturité de l’esprit citoyen » au sein des populations sénégalaises


Mercredi 6 Juillet 2011

Deux semaines après les évènements du 23 juin 2011, la Direction des Assises nationales a brisé le silence pour saluer la « maturité de l’esprit citoyen » au sein des populations sénégalaises. Dans une déclaration rendue publique, ladite entité fait l’éloge de la Charte de gouvernance démocratique.


La Direction des Assises nationales salue la « maturité de l’esprit citoyen » au sein des populations sénégalaises
« Le 23 juin 2011, un jalon historique a été posé dans l’évolution de notre pays et dans sa marche vers la plénitude de la démocratie. Les citoyens du Sénégal et de la Diaspora, hommes et femmes, jeunes et adultes, retraités et travailleurs se sont mobilisés en masse pour s’opposer au passage en force à l’assemblée nationale, à travers une procédure d’urgence, d’une réforme constitutionnelle substantielle menée sans consultation du peuple alors que dans son essence elle relève de la seule souveraineté de celui-ci.
Ce projet de loi constitutionnelle visait, en effet, en ses articles 2 et 3 à créer un nouveau type de pouvoir à partager entre un président et un vice président désormais élu et à instaurer un système électif inédit où il suffirait de 25% des suffrages exprimés pour que le ticket Président et Vice Président soit élu, ce qui revient à une suppression pure et simple du second tour de l’élection présidentielle et à confier les responsabilités de la nation à ,une petite minorité agissant hors de tout contrôle populaire.
La démarche initiée par les Assises nationales est, quant à elle, fondée sur une analyse de l’évolution du pays depuis l’indépendance et sur une concertation sans exclusive des populations de tous les départements et de la Diaspora. Elle a abouti à l’adoption et à la signature de la Charte de Gouvernance démocratique par toutes les parties prenantes : partis politiques, organisations de la société civile, personnalités diverses. Les signataires de cette Charte se sont engagés unanimement à œuvrer à son application dans leurs positions, démarches et actions de citoyen. Cette Charte vise à instaurer au Sénégal un Etat où règne le Droit et la Justice, où la gouvernance est fondée sur l’éthique et l’équité ; où la démocratie est participative et permet le contrôle de l’action des élus par les citoyens et la concertation entre toutes les parties intéressées sur les orientations politiques, économiques, sociales et culturelles majeures ; les institutions sont séparées, équilibrées et fonctionnelles, les libertés individuelles et collectives garanties ; où enfin, un contrôle systématique porte sur l’utilisation appropriée des deniers et du patrimoine publics.

Les Assises Nationales saluent la maturation de l’esprit citoyen au sein des populations sénégalaises et apportent leur soutien à toute mobilisation pour le renforcement de la démocratie dans la paix et la concertation, dans un large esprit de consensus, conformément à la philosophie de sa démarche ».


La Rédaction


Nouveau commentaire :
Facebook

Senxibar | SenArchive | Sen Tv | Flash actualité - Dernière minute | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Chronique | Faits Divers | Opinion | International | Sciences et Santé | Médias | Ils l'avaient dit | Emploi | Ramadan | Perdu de vue | Echos du tribunal | A la une | Achaud | resultats2012 | JOB | Theatre