Connectez-vous
SenXibar.com

Société

Cheikhou Omar Sy : «on peut bel et bien revoir à la baisse les tarifs de l’autoroute»


Mercredi 5 Mai 2021

Le collectif des usagers de l’autoroute à péage n’a pas apprécié la sortie malencontreuse du président de la République sur la cherté du péage et l’alternative de la route nationale cahoteuse. Son président, M. Cheikhou Omar Sy, rappelle au président Sall que les usagers de la route nationale doivent avoir les mêmes commodités que ceux qui empruntent l’autoroute gérée par Senac Sa.

Le président Sall a demandé sèchement aux personnes trouvant trop chers les tarifs de l’autoroute à péage d’emprunter la route nationale. Des propos tenus à l’occasion de la traditionnelle remise de cahiers de doléances par les centrales syndicales à l’occasion de la Fête du Travail du 1er mai. « Si vous ne voulez pas payer, il y a une route alternative à côté. On fait toujours des routes alternatives pour ceux qui ne veulent pas prendre l’autoroute.

A côté du péage, il y a la route de Rufisque. Si tu veux rouler en toute sécurité sans trous, il y a un prix. On a renégocié le contrat de l’autoroute. Il y a des améliorations, pas sur les tarifs, mais plutôt sur la qualité de l’ouvrage et sur le revenu que le Sénégal peut tirer de ça », a déclaré sans froncer le président. Un discours décrié par Cheikh Oumar Sy du Collectif citoyen des usagers de l’autoroute à péage qui rappelle au président Macky Sall qu’avec l’autoroute à péage, le nœud de la guerre c’est la cherté des tarifs. Si tel n’était pas le cas, dit-il, les populations n’allaient pas soulever cette question-là. Donc, sur la question des tarifs, Macky Sall ne peut pas fermer la porte. « Dans le cadre de ces pré-négociations, on parle de clause de rendez-vous vers 2025. En ce moment-là, on peut bel et bien renégocier les tarifs à la baisse par rapport au flux du trafic et aux gains que cela a généré, et dire qu’on va baisser le tarif ». M. Sy pense que le président pouvait laisser la porte entr’ouverte et non dire qu’il n’est pas question de diminuer les tarifs.
Concernant les voies secondaires auxquelles Macky Sall demande aux usagers de se rabattre en cas de « panne d’argent », le collectif des usagers de l’autoroute indique que le président ne doit pas oublier que ces routes nationales doivent être au même niveau d’entretien que l’autoroute à péage. « L’autoroute, on la prend parce que c’est une voie à grande vitesse, mais les routes nationales doivent avoir les mêmes commodités et la même sécurité. Parce que les citoyens sénégalais payent de leurs propres poches et de cet argent-là, on en tire des ressources pour le fonds d’entretien routier. Que les citoyens prennent l’autoroute à péage parce qu’ils sont plus pressés, ou qu’ils prennent la route nationale, la qualité de la route doit être parfaite. Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de trous qu’ils la prennent, mais ils l’empruntent parce qu’ils sont pressés.
De la même manière, quand ils prennent la route nationale, il ne faut pas qu’il y ait des trous ou des incommodités pour les citoyens ». En tenant cet exposé d’indignation, M. Sy n’a pas manqué de soulever une erreur de communication dans le discours du Président Sall. Selon cet ancien député de la 12e législature, le président Sall aurait pu avoir une réponse plus mesurée sur cette question liée à la cherté des tarifs et de la sécurité.


aadkr


Nouveau commentaire :
Facebook

Senxibar | SenArchive | Sen Tv | Flash actualité - Dernière minute | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Chronique | Faits Divers | Opinion | International | Sciences et Santé | Médias | Ils l'avaient dit | Emploi | Ramadan | Perdu de vue | Echos du tribunal | A la une | Achaud | resultats2012 | JOB | Theatre







Seneweb L'Observateur
Le Soleil WalFadjri
Pressafrik Ferloo
Dépêches APS plus221
Xibar.net Reussir Mag
Le Populaire Ruepublique
Penthionet Expressnews
Leral Net Sunuker
Sen24heures Le Peuple
Ouestaf Apanews
Yekini.com Sununews
La Gazette Bitimrew
Nettali.net FaceDakar
Dakarfoot Dakar Matin
Amwsentv L'Office