Connectez-vous
SenXibar.com

Société

Affaire Saër Kébé et Ousseynou Diop : A qui la faute ?


Vendredi 29 Mars 2019

Ils sont en prison pour de ''simples commentaires Facebook'' dit-on. Saër Kébé et Ousseynou Diop, deux cas sur lesquels il faut réfléchir eu égard à leur profil.


Affaire Saër Kébé et Ousseynou Diop : A qui la faute ?
Aux dernières nouvelles, 5 ans de travaux forcés requis contre l’élève Saër Kébé pour apologie du terrorisme.
D'aucuns estiment que "Ousseynou et Saër ont tous les deux posé des actes extrêmement graves... et l'ont d'ailleurs regrettés lors de leurs auditions dans le fond'' Bref retour sur les faits avec nos confrères de Dakaractu.

"Que lui reproche-t-on ? Trois jours après les attentats sanglants de Paris en janvier 2015, un nommé ‘’Hussein Weuz’’, « basé à New-York », a publié ce message terrifiant sur sa page Facebook que nous reproduisons tel quel : « Je suis content de ses attentats parce que vous ne devrez pas oublier ce que vous avait fait avec l’œuvre de Charlie Hebdo en caricaturant la visage de notre cher prophète Mohamed (Psl) et vous êtes en train de payer la fortune de notre cher confrère musulman Coulibaly (ndlr, Jihadiste qui avait été tué dans l’assaut à l’Hyper Cacher). Et je vous dis et je vous préviens que l’autre attentat sera lors du match Nice-Lyon. » Quelques heures plus tard, l’auteur du post qui a alerté les plus hautes autorités françaises qui craignait une nouvelle d’attaque d’envergure lors du match changera son pseudo en «Hussein al Tijani». 
Ce qu’ignorait sans doute ‘’Hussein al Tijani’’, c’est que les autorités françaises l’avaient borné - selon l’expression policière - au Sénégal. L’information est vite transmise aux autorités sénégalaises qui mettent la division des investigations criminelles (DIC) sur le coup. 
Même si la menace n’était pas assez sérieuse du fait de son annonce sur les réseaux sociaux, les autorités ont déployé les gros moyens surtout qu’il serait catastrophique qu’un de nos compatriotes soit responsable d’un attentat qui, s’il était perpétré, ferait des centaines de morts dans le stade. 
La DIC a mis en œuvre toute sa logistique et la traque a été payante puisque quelques heures seulement avant le match, Ousseynou Diop, qui se cachait derrière les deux faux profils, a été arrêté. 
Saër Kébé quant à lui n’a pas cherché à se cacher derrière un faux profil : il a publié un message sur la page Facebook de l'ambassade des États-unis au Sénégal dans lequel il appelait à commettre des attentats contre les américains coupables à ses yeux de combattre l’Islam."


Mouhamed Diongue


Nouveau commentaire :
Facebook

Senxibar | SenArchive | Sen Tv | Flash actualité - Dernière minute | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Chronique | Faits Divers | Opinion | International | Sciences et Santé | Médias | Ils l'avaient dit | Emploi | Ramadan | Perdu de vue | Echos du tribunal | A la une | Achaud | resultats2012 | JOB | Theatre







Seneweb L'Observateur
Le Soleil WalFadjri
Pressafrik Ferloo
Dépêches APS plus221
Xibar.net Reussir Mag
Le Populaire Ruepublique
Penthionet Expressnews
Leral Net Sunuker
Sen24heures Le Peuple
Ouestaf Apanews
Yekini.com Sununews
La Gazette Bitimrew
Nettali.net FaceDakar
Dakarfoot Dakar Matin
Amwsentv L'Office