Connectez-vous
SenXibar.com

Senxibar

Accusation du fils de KADHAFI : Serigne Mbacké NDIAYE, porte-parole du président WADE, dément catégoriquement


Mercredi 6 Juillet 2011

Suite aux révélations du Journal «Le Monde» qui a publié, dans son édition du lundi 4 juillet 2011, une interview de M. Saïf Al-Islam, fils du Colonel Kadhafi, dans laquelle il a affirmé que l’Emir du Qatar aurait remis au président Abdoulaye Wade une somme de 20 millions d’euros à transmettre à son fils Karim Wade, le ministre conseiller, Porte-parole du Président de la République, Serigne Mbacké Ndiaye, dans un communiqué parvenu hier à notre rédaction, indique que « le président Wade dément de la manière la plus catégorique cette affirmation fausse et dénuée de tout fondement ».


Accusation du fils de KADHAFI : Serigne Mbacké NDIAYE, porte-parole du président WADE, dément catégoriquement

 

Le président Wade, souligne son porte-parole, tient à préciser que « ni lui, ni sa famille, ni son entourage n’ont jamais reçu de l’argent de l’Emir du Qatar ni de l’Etat du Qatar ».

La seule fois où le président Abdoulaye Wade a eu à discuter avec le Qatar de financement, ajoute-t-il, a été dans le cadre d’un projet de protection de l’Ile de Gorée, Patrimoine mondial de l’Humanité, contre l’érosion côtière.Le coût de ce projet, qui remonte du reste à 2003, rappelle-t-il, avait été établi par l’Entreprise française Fougerolles pour un montant de 10 millions de dollars Us. L’Emir du Qatar, poursuit le communiqué,  avait décidé de confier l’exécution de ce projet à son épouse, Son Altesse Sheikha Mozah, ambassadrice et Envoyée spéciale de l’Unesco pour l’Education.  Le président Wade avait également saisi M. Koïchiro Matsuura, alors Directeur général de l’Unesco, pour lui confier la maîtrise d’ouvrage du projet et recevoir à ce titre la contribution financière du Qatar. Le document de la Présidence ajoute qu’un comité tripartite, Sénégal, Qatar, Unesco, a travaillé sur cette base jusqu’au jour où la partie Qatarie a proposé d’élargir le projet à la construction de nouveaux bâtiments et d’infrastructures touristiques.

Le projet ayant de ce fait changé de nature, le président de la République, Me Abdoulaye Wade, a décidé d’y mettre fin.

En conclusion, indique le porte-parole, le président de la République, sa famille et son entourage n’ont jamais eu de relations d’argent avec l’Emir ou l’Etat du Qatar


La Rédaction


Nouveau commentaire :
Facebook

Senxibar | SenArchive | Sen Tv | Flash actualité - Dernière minute | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Chronique | Faits Divers | Opinion | International | Sciences et Santé | Médias | Ils l'avaient dit | Emploi | Ramadan | Perdu de vue | Echos du tribunal | A la une | Achaud | resultats2012 | JOB | Theatre