SenXibar

Toute l'actualité Sénégalaise et Intermationale à chaud


Serigne Djily Fatah raconte: « Ce qui s’est réellement passé entre Mbaye Ndiaye et Serigne Abdou Fatah Mbacké… »




Jeudi 22 Novembre 2012
Politique

L’ancien ministre de l’Intérieur, Mbaye Ndiaye, a été humilié samedi dernier par Serigne Abdou Fatah Mbacké, à l’occasion du Magal de Serigne Abdou Khadre Mbacké. La résidence privée de Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké, sise au quartier Guédé, a été le théâtre d’échanges très vifs entre le ministre d’Etat Mbaye Ndiaye et Serigne Abdou Fatah Mbacké Falilou. Le marabout n’a pu s’empêcher de prendre sèchement à partie l’ancien ministre de l’Intérieur devant une assistance interloquée. Serigne Djily Fatah Mbacké, fils de Serigne Abdou Fatah raconte ce qui s’est réellement passé entre son père et l’ex ministre de l’Intérieur.


Serigne Djily Fatah raconte: « Ce qui s’est réellement passé entre Mbaye Ndiaye et Serigne Abdou Fatah Mbacké… »
C’est Serigne Djily Fatah Mbacké qui a présenté Macky Sall et Mbaye Ndiaye à son père, Serigne Abdou Fatah. Le fils de Serigne Fallou entretenait d’excellentes relations avec l’ancien président de l’Assemblée nationale et l’ex maire des Parcelles Assainies. Ces derniers venaient rendre visite à Serigne Abdou Fatah à chaque fois qu’ils étaient de passage à Touba. « Serigne Abdou Fatah a défendu corps et âme Macky Sall quand il Abdoulaye Wade et ses inconditionnels ont voulu l’humilier, raconte Serigne Djily Fatah. Si Macky n’est pas allé en prison, c’est en grande partie grâce à Serigne Abdou Fatah qui a appelé le ministre de l’Intérieur de l’époque, Cheikh Tidiane Sy pour que ce dernier lui rende son passeport (retenu alors pour les besoins d’une enquête sur supposée affaire de blanchiment d’argent alors que Macky devait voyager) ». 

Serigne Abdou Fatah entretenait les meilleurs rapports avec le président de la République et ses lieutenants Mbaye Ndiaye et Alioune Badara Cissé jusqu’au jour où le fils de Serigne Fallou dit à Macky Sall : « Politiquement, je ne suis pas avec vous mais avec Abdoulaye Wade. Je vous ai aidé parce que je voulais vous éviter une humiliation. Je n’aime pas qu’on humilie les gens ou qu’on leur fasse du mal ». « Cette phrase a été mal perçue par Macky Sall et ses amis qui ont décidé de tourner le dos à Serigne Abdou Fatah. Ils n’avaient plus les mêmes rapports qu’avant », révèle Serigne Djily. 

Mbaye Ndiaye humilié... 

Lors du Magal de Serigne Abdou Khadre Mbacké, quand Mbaye Ndiaye rencontre Serigne Abdou Fatah dans la résidence privée de Serigne Bass Abdou Khadre, le fils de Serigne Fallou lui lance sur un ton plaisantin: « J’avais un ami qui m’a maintenant abandonné ». Et Mbaye Ndiaye de rétorquer : « Vous nous avez lâché pour soutenir Abdoulaye Wade ». « C’est cette réponse qui a mis Serigne Abdou Fatah dans tous ses états », confie Serigne Djily Fatah. Mbaye Ndiaye a été traité de «m…», de personne «sans scrupule», «sans vergogne» et «manquant de reconnaissance»...Et c’est Serigne Djily Fatah qui a été appelé pour « éteindre le feu ». Lui qui a été un ami de Mbaye Ndiaye. « J’ai été très proche de Mbaye Ndiaye. Si l’une des grandes rues des Parcelles Assainies porte le nom de Serigne Fallou, c’est parce que j’ai eu l’assentiment de la municipalité de cette localité qu’il dirigeait à l’époque. Et puis c’est moi qui lui ai présentait Seynabou Thiam, l’une de ses épouses qui était avec lui à Touba le jour de l’incident. Mais, depuis qu’il a été nommé ministre, je n’ai plus de ses nouvelles».

Serigne Djily Mbacké réussit à calmer son père surtout que ce dernier était ferme dans ses propos : «Si Mbaye Ndiaye retourne sur Dakar sans venir (lui) présenter des excuses, il le regrettera toute sa vie.» Des menaces prises au sérieux par Mbaye Ndiaye qui, à l’entame de son propos lors de la cérémonie officielle du Magal, a fait des excuses publiques à l’endroit de Serigne Abdou Fatah Mbacké. «Nous sommes de simples talibés, passibles de dérapage à tout instant. Il est de votre ressort de savoir nous pardonner et de guider nos pas vers le droit chemin. Nous sommes de fidèles talibés mourides, prompts à l’exécution, sans reproche ni murmure, des recommandations de Khadimou Rassoul. Et vous, particulièrement Serigne Abdou Fatah, dans les moments de braises de notre formation politique (l’Apr), vous étiez l’un des rares chefs religieux à nous témoigner votre soutien et votre sympathie. Par la grâce de Dieu, vos prières ardentes sont aujourd’hui exaucées. Nous ne pouvons que rester reconnaissants à votre endroit et solliciter à nouveau vos vœux pour un Sénégal de paix», dira Mbaye Ndiaye.

leral.net




1.Posté par Deug deug le 23/11/2012 08:45
Vraiment Mbaye NDIAYE tu es minable tu ne meritee meme d etre ministre. Le Prophète a dit celui qui fait des menaces et celui prend compte de ces menaces subissent le meme sort < kougnou tekou nga tit yaw ak ki la teukou yena yem> . Le prophète a dit le Musulman vrai ne se fache pas et meme s'il se fache il va revenir à la raison. Serigne deug ne doit pas se comporter ainsi si c'était moi je lui dirais merde.

Nouveau commentaire :

Senxibar | SenArchive | Sen Tv | Sen People | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Chronique | Faits Divers | Opinion | International | Sciences et Santé | Médias | Ils l'avaient dit | Degg Deug | Ramadan | Perdu de vue | Echos du tribunal | Achaud | resultats2012 | Billet de pape ale | Theatre







Seneweb L'Observateur
Le Soleil WalFadjri
Pressafrik Ferloo
Dépêches APS PoliticoSN
Xibar.net Reussir Mag
Le Populaire Ruepublique
Penthionet Expressnews
Leral Net Sunuker
Sen24heures Le Peuple
Ouestaf Apanews
Yekini.com Sununews
La Gazette Bitimrew
Nettali.net FaceDakar
Dakarfoot Dakar Matin
Amwsentv L'Office