SenXibar

Toute l'actualité Sénégalaise et Intermationale à chaud


PRESSE REVUE: Les quotidiens tirent le bilan des Législatives




Mardi 3 Juillet 2012
Médias

Les quotidiens font mardi les comptes des élections législatives qui devraient consacrer une large victoire de la majorité présidentielle, mais ils évoquent en même temps les dernières nouvelles relatives à la conduite des audits destinés à réprimer l’enrichissement illicite.

''Ces députés et ministres naufragés’’ suite aux Législatives de dimanche, titre Walfadjri, dont la manchette fait allusion, en images, à certains ténors politiques comme Mamadou Diop Decroix, leader de And-Jef/Parti africain pour la démocratie et le socialisme (AJ/PADS), l’ancien ministre et responsable de l’URD, Djibo Kâ, et Alioune Dia, emblématique député de la dernière Législature.

''Ils comptaient sur ces Législatives pour rebondir ou finir leur carrière politique en beauté’’, souligne le journal.

''Mais les électeurs en ont décidé autrement. Ils sont légion ces députés, anciens ministres et alliés de Wade, qui ne seront pas de la 12ème Législature’’, ajoute Walfadjri, selon qui, seuls ‘’quelques privilégiés’’ de l’ancien régime ont gagné un siège à l’Assemblée Nationale et figurent ''dans le cercle restreint des élus du peuple’’. Selon l’aîné des quotidiens du groupe Walfadjri, l’heure de la retraite politique a sonné pour certains.

''Des humiliés et des grands perdants’’, affiche La Tribune, dont les analyses vont à peu près dans le même sens que celles de Walfadjri. ''Les Législatives du premier juillet dernier auront au moins permis d'avoir une idée plus claire de la représentativité de nos hommes politiques. Beaucoup, qui se vantaient d’être des poids lourds, se sont révélés au finish être des poids plumes. La désillusion a été brutale’’, écrit ce quotidien, qui évoque notamment le cas de certains proches de l’ancien président Abdoulaye Wade.

L’Office relève pour sa part que l’Alliance pour la République (APR), le parti présidentiel, ‘’s’assure la majorité’ au sein de la future Assemblée Nationale que ‘’tout le monde s’accorde à dire qu’elle sera inédite’’, notamment du fait de sa composition.

''C’est la première fois qu’une coalition aussi composite et aussi diversifiée remporte les Législatives’’, fait observer le journal, en allusion à la victoire annoncée de l’APR et de ses alliés de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar regroupant des barons de l’ancienne opposition.

Enquête s’intéresse en particulier au financement de la campagne de certaines grosses pointures politiques, comme l’actuel président de l’Assemblée Nationale. ''Mamadou Seck arrose ses alliés’’, écrit-il à sa une.

Le journal dit avoir découvert, ''au détour d’une toute autre investigation’’, que des proches du maire de la commune d’arrondissement de Sicap-Mbao ont reçu de celui-ci des sommes comprises entre 1 et 10 millions de francs CFA. ''De l’argent puisé dans les fonds politiques’’ de l’Assemblée Nationale, souligne le journal.

‘’Macky dribble Wade’’, estime L’Observateur à travers sa manchette du jour, en précisant que le président de la République a retiré le décret sur la composition de la Cour de répression de l’enrichissement illicite ‘’pour en faire valider un autre… similaire’’.

L’astuce vise en effet à couper l’herbe sous les pieds de son prédécesseur qui a décidé d’attaquer ce décret devant la Cour suprême, au motif que le Conseil supérieur de la Magistrature n’a pas délibéré sur les nominations de magistrats promus à la tête de cette institution chargée de la traque des biens mal acquis.

Au sujet justement des audits et de la répression de l’enrichissement illicite, Le Quotidien annonce que Moustapha Yacine Guèye, de la société privée MTL, a bénéficié d’une liberté provisoire, suite à une médiation pénale.

''Le Procureur tient son chèque et suspend les poursuites’’ contre lui, après le versement par le mis en cause d’une caution de 1 milliard de francs CFA, en attendant de s’acquitter d’un reliquat arrêté à 860.282.365 francs CFA ‘’avant la fin de l’année’’.

Moustapha Yacine Guèye avait été interpellé en même temps que l’ancien Directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), Ndongo Diaw, suite à une plainte contre X déposée par l’actuel Directeur général de l’ARTP pour détournements de deniers publics, complicité de détournement de deniers publics, complicité d’escroquerie sur les deniers publics et accessoirement, concussion, dans le cadre de l’affaire des appels entrants.

Cela dit, si M. Guèye a réussi à se tirer d’affaire pour l’instant, M. Diaw, lui, a été finalement emprisonné depuis hier, lundi, annonce Sud Quotidien.

''De toute évidence, commente le journal, dans l’opération +Etat propre+ lancée par le nouveau régime dans le cadre de la lutte contre l’enrichissement illicite, les autorités judiciaires semblent faire droit au recouvrement des biens de l’Etat, dans leur dynamique de traque des biens publics +mal acquis+’’, souligne le journal.

APS


Abdoul Aziz DIOP



Nouveau commentaire :

Senxibar | SenArchive | Sen Tv | Sen People | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Chronique | Faits Divers | Opinion | International | Sciences et Santé | Médias | Ils l'avaient dit | Degg Deug | Ramadan | Perdu de vue | Echos du tribunal | Achaud | resultats2012 | Billet de pape ale | Theatre








Seneweb L'Observateur
Le Soleil WalFadjri
Pressafrik Ferloo
Dépêches APS PoliticoSN
Xibar.net Reussir Mag
Le Populaire Ruepublique
Penthionet Expressnews
Leral Net Sunuker
Sen24heures Le Peuple
Ouestaf Apanews
Yekini.com Sununews
La Gazette Bitimrew
Nettali.net FaceDakar
Dakarfoot Dakar Matin
Amwsentv L'Office