SenXibar

Toute l'actualité Sénégalaise et Intermationale à chaud


Manifestation des agents de la sécurité du candidat de Macky2012 devant le Palais, hier : Les marrons du feu veulent plus de «considération»




Mercredi 6 Février 2013
Société

S’estimant oubliés par leur ancien patron devenu président de la République, les «marrons du feu», comme on les cajolait au sein de l’Alliance pour la République (Apr), ont manifesté hier matin devant le palais de la République. Ils ont réclamé, selon l’Aps qui a repris la Rfm, plus de «considération» et de « reconnaissance» de la part de Ma­cky Sall dont il gérait la sécurité.


Manifestation des agents de la sécurité du candidat de Macky2012 devant le Palais, hier : Les marrons du feu veulent plus de «considération»
Ces hommes que d’aucuns assimileraient à des «calots marron» (allusion aux calots bleus du Pds), espéraient un avenir plus reluisant au lendemain de la victoire du leader de l’Alliance pour la République. La plupart d’entre eux sont des militaires «libérés». Ils aspiraient à vivre le sort des calots bleus libéraux réinsérés dans les services de sécurité de l’Etat ou qui ont bénéficié d’autres avantages sous le régime de Abdoulaye Wade.

Abou Abel Thiam : «(Macky) ne leur doit rien»
Aussitôt après la manifestation des «marrons du feu» sur l’avenue Léopold Sédar Senghor, la présidence de la République a, dans un communiqué, apporté des précisions du Président Macky Sall. «(…) Rensei-gnement pris, ces manifestants avaient été recrutés durant la campagne électorale de l’élection présidentielle de 2012, pour assurer la garde du domicile du Président Macky Sall et du siège de l’Apr, pour un contrat de 150 000 F Cfa par mois», indique le porte-parole du chef de l’Etat. Abdou Abel Thiam d’ajouter «qu’après leur service, en sus du paiement de ce salaire mensuel, le Président Macky Sall a consenti un soutien financier de 500 000 F Cfa pour chacun des agents concernés». Toutefois, le communiqué précise que «le Président Sall reste attentif aux problèmes de l’ensemble des citoyens». Abou Abel Thiam d’avertir : «Il devra, cependant, être retenu de tous, afin que nul n’en ignore, que le chef de l’Etat ne doit rien à aucun de ces manifestants, et qu’aucune forme de chantage ne saurait prospérer auprès des autorités de la République.» 

biramefaye@lequotidien.sn



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Senxibar | SenArchive | Sen Tv | Sen People | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Chronique | Faits Divers | Opinion | International | Sciences et Santé | Médias | Ils l'avaient dit | Degg Deug | Ramadan | Perdu de vue | Echos du tribunal | Achaud | resultats2012 | Billet de pape ale | Theatre








Seneweb L'Observateur
Le Soleil WalFadjri
Pressafrik Ferloo
Dépêches APS PoliticoSN
Xibar.net Reussir Mag
Le Populaire Ruepublique
Penthionet Expressnews
Leral Net Sunuker
Sen24heures Le Peuple
Ouestaf Apanews
Yekini.com Sununews
La Gazette Bitimrew
Nettali.net FaceDakar
Dakarfoot Dakar Matin
Amwsentv L'Office