SenXibar

Toute l'actualité Sénégalaise et Intermationale à chaud


Le vote a démarré dans l’après-midi, dans certains villages du département de Bignona




Dimanche 26 Février 2012
Politique

Le matériel électoral a été mis en place dans plusieurs localités du département de Bignona (sud), en début d’après-midi, ce qui a permis le démarrage du vote, a appris l’APS du préfet Jean-Baptiste Coly.


Le vote a démarré dans l’après-midi, dans certains villages du département de Bignona

Ce retard concernait plusieurs villages des arrondissements de Tendouck et Tenghory, où les populations n’ont pas voté dimanche matin, le matériel électoral n’y étant pas acheminé. Cet impair est la conséquence de la situation sécuritaire de la zone, où un camion de l’Armée est tombé dans une embuscade samedi, selon un militant de la coalition Bennoo Siggil Senegaal (BSS) du candidat Moustapha Niasse. Le camion venait d’acheminer du matériel électoral dans une localité du département de Bignona. Des soldats ont installé du matériel électoral vers 15 heures, dans les villages de Balinghore, Bagaya, Thiobon, Affiniam, Tandine et Mlomp, situé dans l’arrondissement de Tendouck. Le vote a démarré après l’installation du matériel. Dans les villages de Niafarang et Piran, situés dans l’arrondissement de Tenghory, les populations ont commencé aussi à voter en début d’après-midi, après la mise en place du matériel électoral. Le problème n’est cependant pas résolu dans les villages de Diégoune, Kagnobon, Kartiack et Dianky, selon le préfet. Le département de Bignona, le plus vaste de la région de Ziguinchor, compte 97 mille 107 électeurs, 297 bureaux et 190 lieux de vote. La zone est secouée par des attaques qui seraient le fait des indépendantistes du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC). Les attaques ciblent les positions de l’Armée nationale.Cette dernière a, depuis quelques semaines, lancé une vaste opération de sécurisation dans le nord du département, dans la zone de Sindian notamment. Le MFDC revendique l’indépendance de la Casamance (sud) depuis 1982. Plusieurs civils et des militaires ont été tués dans des combats ou lors d’explosions de mines, de braquages sur les routes ou d’attaques de villages
(APS)

Abdoul Aziz DIOP



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Avril 2014 - 11:49 Pacotille déverse sa bile sur Macky Sall

Senxibar | SenArchive | Sen Tv | Sen People | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Chronique | Faits Divers | Opinion | International | Sciences et Santé | Médias | Ils l'avaient dit | Degg Deug | Ramadan | Perdu de vue | Echos du tribunal | Achaud | resultats2012 | Billet de pape ale | Theatre








Seneweb L'Observateur
Le Soleil WalFadjri
Pressafrik Ferloo
Dépêches APS PoliticoSN
Xibar.net Reussir Mag
Le Populaire Ruepublique
Penthionet Expressnews
Leral Net Sunuker
Sen24heures Le Peuple
Ouestaf Apanews
Yekini.com Sununews
La Gazette Bitimrew
Nettali.net FaceDakar
Dakarfoot Dakar Matin
Amwsentv L'Office