SenXibar

Toute l'actualité Sénégalaise et Intermationale à chaud


La SENELEC ne peut à elle seule décider de facturer sur des bases estimées




Mercredi 5 Décembre 2012
Economie

La SENELEC ne peut à elle seule décider de facturer sur des bases estimées
La Société nationale d’électricité (SENELEC) ne peut pas de ‘’façon unilatérale’’ recourir à l’estimation pour établir la consommation de ses clients, a affirmé mardi le ministre de l’Energie et des Mines, Aly Ngouille Ndiaye selon qui cette méthode est ‘’réglementée’’ par un cahier de charges.
 
‘’La SENELEC n’a pas le droit de décider unilatéralement d’estimer tous azimuts des factures. C’est réglementé dans le cahier de charges que l’Etat du Sénégal a signé et même si la SENELEC devait le faire, il en parlera à tous ses partenaires’’, a dit M. Ndiaye.
 
Il s’exprimait devant les députés lors du vote du budget de son département qui a connu une hausse de deux milliards 010 millions 847 mille 280 francs CFA, passant de 48 milliards 067 millions 877 mille 680 de FCFA en 2012 à 50 milliards 078 millions 724 mille 960 FCFA en 2013.
 
Répondant aux interpellations des députés, le ministre a déclaré que le plan Takkal, mis en place par l’ancien régime pour sortir le pays de la crise énergétique, était un plan d’urgence.
 
‘’Nous nous inscrivons dans la durabilité et nous souhaitions à l’horizon 2017 que nous ne parlions plus de problème d’électricité’’, a-t-il dit.
 
Selon lui, cette année l’Etat du Sénégal a payé de janvier à fin novembre plus de 100 milliards, soit 134 FCFA le kilowatt par heure avec le plan Takkal.
 
‘’C’est cher et nous ne pouvons pas continuer aujourd’hui à produire de l’électricité avec ces machines et demander aux Sénégalais de le payer à des prix acceptable’’, a-t-il expliqué.
 
Interpellé sur la recapitalisation de la SENELEC, il a déclaré que la société a eu ces dernières années beaucoup de difficultés. Il a annoncé que l’Etat envisage ‘’une structuration financière opérationnelle de la SENELEC et peut être même diviser cette société en deux structures’’.
 
‘’Nous voulons la rendre belle avant de la céder. Et nous avons eu, en faisant le croisement entre les dettes de la SENELEC et l’Etat, à décider que les 128 milliards seront affectés en fonds propres de la SENELEC et en paiement d’une partie de la dette aux collectivités locales, et là également les discussions sont en cours’’, a-t-il indiqué.


APS



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Senxibar | SenArchive | Sen Tv | Sen People | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Chronique | Faits Divers | Opinion | International | Sciences et Santé | Médias | Ils l'avaient dit | Degg Deug | Ramadan | Perdu de vue | Echos du tribunal | Achaud | resultats2012 | Billet de pape ale | Theatre








Seneweb L'Observateur
Le Soleil WalFadjri
Pressafrik Ferloo
Dépêches APS PoliticoSN
Xibar.net Reussir Mag
Le Populaire Ruepublique
Penthionet Expressnews
Leral Net Sunuker
Sen24heures Le Peuple
Ouestaf Apanews
Yekini.com Sununews
La Gazette Bitimrew
Nettali.net FaceDakar
Dakarfoot Dakar Matin
Amwsentv L'Office