SenXibar

Toute l'actualité Sénégalaise et Intermationale à chaud


CONDAMNE A 2 ANS DE PRISON FERME, LE MECANICIEN FAUX GYNECOLOGUE FAIT APPEL




Dimanche 2 Décembre 2012
Faits Divers

CONDAMNE A 2 ANS DE PRISON FERME, LE MECANICIEN FAUX GYNECOLOGUE FAIT APPEL

Condamné à 2 ans de prison ferme pour exercice illégale de la médecine, Ousmane Diakhaté le mécanicien interjette appel au bout de 4 mois de taule. L’Avocat général a requis la confirmation du premier jugement. Entré dans cette noble profession par effraction, il s’est retrouvé au gnouf.


Ousmane Diakhaté était mécanicien, sa tante sage-femme d’Etat qui gérait une clinique à Sicap-Mbao, le prend comme garçon de salle. Entre autres tâches, le sieur Diakhaté s’occupait de la propreté des salles, peser les malades. Et subitement, il se passionne pour la médecine et se découvre des « dons » de gynéco. Ousmane Diakhaté se permettait de faire des consultations, leur prescrivait des ordonnances, encaissait les frais et autres choses. Le faux doc gynéco recevait à longueur de la journée des malades, sa tante âgée, était peu fréquente à la clinique. C’est suite à la plainte d’une dame dénommée Nogaye Sèye, en état de grossesse, que le faux toubib sera cravaté.


Venue se faire consulter, la dame Sèye s’entendra dire après auscultation qu’elle a des plaies dans l’utérus. Et, « doctor » Diakhaté de lui prescrire une ordonnance. La patiente prise de peur se rend chez son ancien médecin et lui présente l’ordonnance. Les médicaments étaient non seulement rares à Dakar mais leur prix était exorbitant. Le médecin signale à la dame que l’auteur de l’ordonnance n’est pas un professionnel. Et, il prend l’ordonnance et fait le tour de toutes les pharmacies sans pouvoir trouver le médicament.


Avec l’accord de la dame Sèye, ce médecin, un vrai celui-là, se présente à la clinique pour rencontrer son « collègue » Ousmane Diakhaté. Lors de l’entretien, le visiteur lui fait comprendre qu’il est le grand-frère de Nogaye Sèye et profite de l’occasion pour se renseigner sur le prix de la consultation. « Dr » Diakhaté lui précise qu’elle est 50 mille francs et que la patiente lui avait fait une avance sur le montant exigé. A sa sortie de ladite clinique, le médecin se rend directement à la brigade de gendarmerie de Mbao où il dépose une plainte au nom de la patiente.


Ousmane Diakhaté est arrêté pour délit d’exercice illégal de la médicine et déféré au Parquet le 3 août 2012. D’ailleurs, il fut arrêté en même temps que sa tante. Comparus à la barre du tribunal de grande correctionnelle le 13 août, sa tante s’est expliquée sur les circonstances dans lesquelles elle a pris son neveu à la clinique, compte tenue de son âge, elle a été relaxée.


loffice




Nouveau commentaire :

Senxibar | SenArchive | Sen Tv | Sen People | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Chronique | Faits Divers | Opinion | International | Sciences et Santé | Médias | Ils l'avaient dit | Degg Deug | Ramadan | Perdu de vue | Echos du tribunal | Achaud | resultats2012 | Billet de pape ale | Theatre







Seneweb L'Observateur
Le Soleil WalFadjri
Pressafrik Ferloo
Dépêches APS PoliticoSN
Xibar.net Reussir Mag
Le Populaire Ruepublique
Penthionet Expressnews
Leral Net Sunuker
Sen24heures Le Peuple
Ouestaf Apanews
Yekini.com Sununews
La Gazette Bitimrew
Nettali.net FaceDakar
Dakarfoot Dakar Matin
Amwsentv L'Office