SenXibar

Economie

Arnaque et publicité mensongére des banques au Sénégal


Mercredi 11 Janvier 2017

Un dossier sur les banques au Sénégal révèlent de grandes manœuvres frauduleuses. Une situation que beaucoup de clients des banques ignorent. Une enquête faite le quotidien Walf fait ressortir des taux démesurés et agressifs appliqués aux clients et de l’effet de la publicité mensongère et les institution financières


Arnaque et publicité mensongére des banques au Sénégal
Les financiers trouvent toujours des stratagèmes pour pousser les clients à s’endetter. Le plus souvent, les institutions financières profitent des rentrées scolaires, des fêtes de fin d’année et celles religieuses. Ce faisant, elles proposent selon les périodes des prêts à des taux démesurés, agressifs et ruineux. Et, avec les prêts, les banques ne se limitent pas uniquement au taux de remboursement, variant entre 6 et 7%. Une fois le prêt contracté, le processus de démolition, devant faire payer aux clients des taxes et des frais supplémentaires se passe le plus souvent sous silence. Au fur et à mesure que le client rembourse, il se rend compte qu’il verse plus qu’il n’a emprunté à la banque.
Il découvre qu’il doit à la banque une taxe des intérêts de retard, de frais impayés, des intérêts de commissions, des commissions de retrait de guichet automatique de banque (Gab), des commissions de solde en Gab et une facturation, rapporte Walf.
En outre, ces institutions utilisent des publicités, dites mensongères pour attirer plus de victimes. Cette attraction accroche et marche bien. Puisque, de nombreux citoyens se retrouvent endettés jusqu’au cou.
Par ailleurs les institutions de micro finances dictent leurs lois sont aussi indexées. L’arnaque ne semble être seulement l’affaire des banques. Les institutions de microfinances, dont le taux est plafonné à 27% pratique cette gymnastique aux clients ou partenaires. Ces dernières appliquent régulièrement la méthode forte pour soutirer des fonds inestimables aux clients demandeurs de prêts. Elles ne mettent pas de gang pour recouvrer le crédit. Offrant de crédit avec un taux de 7%, selon le type de client et de prêt. Ces institutions, appliquant des taux supérieurs à ceux des banques déroulent la stratégie, pouvant ruiner du jour au lendemain le client

AKB Senxibar


Nouveau commentaire :

Senxibar | SenArchive | Sen Tv | Flash actualité - Dernière minute | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Chronique | Faits Divers | Opinion | International | Sciences et Santé | Médias | Ils l'avaient dit | Emploi | Ramadan | Perdu de vue | Echos du tribunal | A la une | Achaud | resultats2012 | JOB | Theatre







Seneweb L'Observateur
Le Soleil WalFadjri
Pressafrik Ferloo
Dépêches APS PoliticoSN
Xibar.net Reussir Mag
Le Populaire Ruepublique
Penthionet Expressnews
Leral Net Sunuker
Sen24heures Le Peuple
Ouestaf Apanews
Yekini.com Sununews
La Gazette Bitimrew
Nettali.net FaceDakar
Dakarfoot Dakar Matin
Amwsentv L'Office