SenXibar

Toute l'actualité Sénégalaise et Intermationale à chaud


ALY NGOUILLE NDIAYE, MINISTRE DE L’ENERGIE : « en 2010, Karim Wade avait bloqué le projet d’électrification de 300 villages »




Mardi 20 Novembre 2012
Politique

ALY NGOUILLE NDIAYE, MINISTRE DE L’ENERGIE : « en 2010, Karim Wade avait bloqué le projet d’électrification de 300 villages »
Accusé par le mouvement citoyen «Dak Na Tey» d’avoir bloqué le projet d’électrification des villages du Djolof, l’actuel ministre de l’Energie, Aly Ngouille Ndiaye, répond et enfonce son prédécesseur Karim Wade. Selon lui, c’est ce dernier qui a empêché la mise en oeuvre du programme d’électrification du Djolof. «C’est la Convention 20 qui devait électrifier plus de 300 villages du Sénégal. Evidemment, ce programme avait ciblé quelques villages du département de Linguère, dont Mbadiène, Kadji Madji et Nguénénne. C’était en février 2010 et c’est Samuel Sarr qui était à l’époque ministre de l’Energie qui avait signé ce programme avec les partenaires. Mais, en octobre 2010, Karim Wade a hérité du ministre de l’Energie et la première mesure qu’il a prise a été d’ordonner à la Senelec d’arrêter ce programme. Que ce soit donc clair, en 2010, Karim Wade avait bloqué le projet d’électrification de 300 villages », a déclaré, ce week-end, dans le Djolof, le ministre de l’Energie.

Poursuivant ses explications, en réponse aux attaques contre sa personne émanant du mouvement citoyen «Dak Na Tey» sur ce volet électrification rurale, Aly Ngouille Ndiaye de rappeler que l’entrepreneur qui avait en charge l’exécution du projet avait même porté plainte contre l’Etat du Sénégal. Et il précise que l’Etat avait alors été condamné à payer la rondelette somme de 18 milliards. Aly Ngouille de dire également que si la plupart de ses 300 villages du Sénégal peuvent penser qu’avant 2013 ils seront électrifiés, ils le lui devront. Car c’est grâce à lui que ce programme a été ressuscité. «C’est bien Karim Wade qui avait dit non à ce projet, mais on n’osait pas le dire», a asséné Aly Ngouille Ndiaye qui précise, en outre, qu’il n’est pas un ministre du département de Linguère, mais plutôt un ministre de la République censé distribuer, de manière équitable pour tout le Sénégal, les ressources qui lui sont affectées.

lepopulaire




Nouveau commentaire :

Senxibar | SenArchive | Sen Tv | Sen People | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Chronique | Faits Divers | Opinion | International | Sciences et Santé | Médias | Ils l'avaient dit | Degg Deug | Ramadan | Perdu de vue | Echos du tribunal | Achaud | resultats2012 | Billet de pape ale | Theatre







Seneweb L'Observateur
Le Soleil WalFadjri
Pressafrik Ferloo
Dépêches APS PoliticoSN
Xibar.net Reussir Mag
Le Populaire Ruepublique
Penthionet Expressnews
Leral Net Sunuker
Sen24heures Le Peuple
Ouestaf Apanews
Yekini.com Sununews
La Gazette Bitimrew
Nettali.net FaceDakar
Dakarfoot Dakar Matin
Amwsentv L'Office